jeudi 24 juillet 2014

Taj Mahal, récit de notre visite et conseils

Ce matin nous nous levons aux aurores. Un réveil certes matinal mais pour une très bonne raison : la visite du célébrissime Taj Mahal.

taj mahal inde lumiere matin brume visite india agra mumtaz

Notre chauffeur nous dépose à la billetterie. Une file est réservée aux visiteurs étrangers étant donné que le prix n’est pas le même pour tout le monde : 750 roupies pour nous contre 20 roupies pour les personnes de nationalité indienne soit 9 euros contre 0,25 centimes.
Nous nous ferons quand même doubler dans notre file par inadvertance par des indiens. En effet, en Inde, dans une file d’attente il ne faut laisser AUCUN espace entre vous et la personne devant vous sous peine de vous faire doubler par tout le monde. Là-bas, on fait la queue comme dans une boîte de sardines. Une fois qu’on s’est fait avoir, on assimile très vite cette technique.
Bref, nos billets pour le Taj Mahal en main, nous récupérons une petite bouteille d’eau chacun (comprise dans le prix d’entrée).

Petite parenthèse « Conseils pour visiter le Taj Mahal » :
- Le Taj Mahal se visite du lever au coucher du soleil et est fermé le vendredi
- Les billets peuvent s’acheter la veille au soir si vous ne voulez pas faire la queue le lendemain
- Il est interdit de manger et de fumer dans l’enceinte du Taj
- Les sacs et les livres peuvent finir à la consigne, partez donc léger si vous ne voulez pas laisser vos affaires en consigne
- Il est interdit d’avoir sur soi des batteries supplémentaires (piles, batterie de téléphone ou d’appareil photo)
- Très important pour les photographes, les trépieds ne sont pas autorisés (même en leur faisant un grand sourire, ça ne passe pas) ainsi que tout objet électronique (sauf bien sûr appareil photo et téléphone). Exit donc les lecteurs mp3, les lampe-torche etc…


 taj mahal visite controle securite fouille checkpoint security point

Une fois sorti de la billetterie, l’entrée du Taj Mahal est à 250 mètres environ.
Une zone anti-pollution a été décrétée autour du monument, seuls les cyclopousses et les bus électriques peuvent donc circuler entre la billetterie et l’entrée. Sinon, cela se fait très bien à pied en moins de 10 minutes ! D’autant plus que la négociation avec les cyclopousses de bon matin peut parfois être rude (compter 50 roupies pour un trajet pour deux personnes).
C’est bon, nous sommes enfin devant les portes ou plutôt devrais-je dire devant la file d’attente du security check aka le poste de contrôle où l’on va fouiller vos sacs. Pour info, il y a deux files : une pour les hommes, une pour les femmes.
Cette fois-ci c’est la bonne, nous pénétrons enfin dans l’enceinte du Taj Mahal.

entree taj mahal visite mausolee porte gres rouge agra inde voyage

D’ailleurs, s’il y a bien une chose que j’ai apprécié en Inde, c’est ce petit effet de teasing avant chaque visite. Clairement à Paris, vous n’en avez aucun : la plupart des monuments se voient déjà de l’extérieur. En Inde, les monuments se trouvent toujours des portes gigantesques et tant que vous ne les passez pas, vous ne voyez pas ce qui se cache derrière, laissant encore plus un goût de surprise et de découverte.
C’est le cas au Taj Mahal, avant de le voir vous devez d’abord passer une très belle porte. C’est seulement ensuite que vous l’apercevrez tout au bout de l’allée, ce bijou d’architecture blanc, fidèlement entouré de ses minarets.

taj mahal vue lointaine entree alle inde agra visite

Après seulement, vous constaterez la mini marée humaine qui se trouve juste devant vous, jouant férocement des coudes pour avoir LA photo (ou son selfie) !

taj mahal foule visite monde queue inde agra

Cela ne nous a pas dérangé plus que cela, nous avons réussi à profiter de notre visite, à mitrailler ce mausolée sous toutes les coutures sans pour autant être gêné. Néanmoins, je ne nierai pas : nous nous sommes fait virer d’un banc par un indien de manière peu sympathique car la troupe de touristes occidentaux qu’il baladait voulait faire des photos en montant sur le banc (mais si pour faire genre je tiens le Taj Mahal)…

taj mahal vue generale mosquee mausolee mumtaz visite inde agra

Après la parenthèse « Conseils », voici celle dédiée à l’histoire du Taj Mahal.
Le Taj Mahal a été construit de 1631 à 1653 sur ordre de l’empereur moghol Shah Jahan en mémoire de sa chère et tendre Mumtaz Mahal (de son vrai nom Arjumand Bânu Begam) décédée lors de l’accouchement de leur quatorzième enfant. Ceci étant, la version officielle est plus romantique que l’officieuse à savoir que l’empereur était orgueilleux et narcissique, qu’il voulait tout avoir (le plus beau ceci, le plus grand cela) et qu’il n’a pas hésité à épouser la sœur de sa femme (après sa disparition quand même).

Le principal reste que le Taj Mahal est un joyau de l’architecture moghole. Chaque recoin du mausolée a été pensé, rien n’a été laissé au hasard ; c’est le cas des minarets qui penchent légèrement vers l’extérieur, ainsi en cas de tremblement de terre, ils ne s’écraseraient pas sur le Taj Mahal.

taj mahal zoom batiment marbre blanc mausolee palais couronne mumtaz shah jahan moghol inde agra

Après l’avoir pris en photo sous tous les angles, nous allons déposer nos chaussures à la consigne située à droite, devant les escaliers menant au bâtiment principal. En effet, pour ne pas abîmer / salir le marbre du Taj Mahal, la visite se fait pieds nus (ou en chaussettes ou en mettant les couvre-chaussures donnés lors de l’achat des billets).

De près, nous nous rendons encore plus compte de la majesté du « Palais de la couronne » avec ses versets du Coran gravés sur ses parois et ses incrustations de pierres précieuses.

taj mahal close up zoom detail incrustation verset coran

Nous faisons la queue pour pénétrer dans le saint des saints et ainsi apercevoir la tombe de Mumtaz Mahal et celle de son mari. Pour les différencier, rien de plus simple, une ardoise orne la tombe de Lady Taj et un plumier celle de Shah Jahan. Lors de notre visite, il était interdit de prendre en photo les tombeaux.

Nous quittons le bâtiment principal pour faire un petit tour du côté de la mosquée en grès rouge, dénotant fortement avec l’avalanche de marbre blanc présent sur ce site. D’ailleurs, il y a un autre bâtiment en grès rouge à l’opposé de la mosquée : il s’agit en fait d’un jawab, un bâtiment construit uniquement dans le but de garder l’harmonie et la symétrie du lieu. Pour le souci du détail, sachez que ce bâtiment n’étant pas dirigé vers la Mecque, il ne peut pas être considéré comme une mosquée…

taj mahal mosquee mosque jawab gres rouge visite inde agra

Nous partons chercher nos chaussures où l’aimable employé de la consigne essaye de nous arnaquer en nous disant qu’il faut le payer, alors qu’il y a des panneaux indiquant le contraire tout le long des casiers… Après un vif et court échange, nous récupérons nos chaussures, sans rien débourser bien sûr.

Nous nous apercevons que cela fait déjà plus de 3 heures que nous arpentons les allées du Taj Mahal sans nous lasser de cette vision un peu magique... D’ailleurs, jusqu’au dernier moment nous le regarderons avant de lui tourner le dos, direction notre chambre d’hôte où nous attend notre petit-déjeuner et la suite de notre visite d'Agra!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagged: ,

3 petit(s) mot(s) - Laisser un commentaire:

Easy kitchen a dit…

j'avais vraiment aimé la délicatesses des incrustations de marbre et l'ambiance du lieu. je me souviens qu'avant de pouvoir entrer sur le site, il y avait une marée de mendiants et d'estropiés qui s'agrippaient à moi. c'est l'inde. il faut le vivre une fois.

Nathalie Cookieetattila a dit…

J'adore la symétrie parfaite de la première photo!!

aarti a dit…

Page fort sympathique, la lecture facile. Ce site est vraiment pas mal, ainsi que les Articles présents plutôt bons en gros, bonne continuation ! voyage de luxe en Inde

Le blog d'Aena - Voyages et blabla © 2014 | Blogger Template by DesignCart.org redesigned by Aena